3 juin 2018 – La Gruyère

Publié Publié dans Revue de Presse

Opération caves ouvertes à la sauce fribourgeoise
mar, 03. jui. 2018

Le 15 septembre aura lieu un événement gustatif qui s’inspire des caves ouvertes, dans les cantons viticoles: Tchiiz!, une dégustation de vins et de fromages fribourgeois en une dizaine d’étapes, entre Bulle et Charmey.
JEAN GODEL
Depuis des années, les caves ouvertes font un tabac dans les cantons viticoles suisses. Pourquoi, dès lors, ne pas adapter le concept au produit phare du canton de Fribourg, le fromage? C’est le pari de VO-Swiss, un bureau lausannois spécialisé dans l’événementiel touristique et gastronomique. Apprêté à la sauce fribourgeoise, le concept se nomme Tchiiz! Festival des saveurs.
Agendée au 15 septembre, la journée permettra aux amateurs de produits du terroir de déguster les vins du Vully AOC et de l’Etat de Fribourg ainsi que les fromages et produits de la région (gruyère et vacherin fribourgeois AOP, fromages de chèvre, etc.) le long d’un parcours gourmand d’une dizaine d’étapes, dont plusieurs offrant animations et visites d’installations.
Avec les producteurs
A côté des laiteries-fromageries de Vuadens et de Charmey, la Maison du Gruyère, à Pringy, sera de la partie, de même que les caves de La Tzintre, à Charmey, elles qui fêtent le 20e anniversaire de la Coopérative fribourgeoise des producteurs de fromage d’alpage. Les organisateurs n’ont d’ailleurs pas oublié les producteurs, avec la ferme de la Fin du Chêne et son troupeau de chèvres, à Botterens, et la «ferme Pipoz», à Broc – en fait, le chalet d’alpage situé au-dessus du Creux du Feu.
D’ailleurs, le Creux du Feu figure aussi au programme, ainsi que la cité de Gruyères. Quant au chalet de Bataille, il fera office de centre névralgique, avec un marché du terroir et des ateliers du goût aux relents de fromage et de chocolat… «L’idée est de créer un lien particulier avec les produits», explique Anick Goumaz, cofondatrice de l’événement.
Les éléments du succès
Vivement recommandés par les organisateurs, des bus navettes relieront les sites depuis les portes d’entrée que seront les parkings d’Espace Gruyère, à Bulle, et des caves de La Tzintre. A Bataille, un minibus sera en correspondance pour rejoindre les deux fermes, plus difficiles d’accès.
Les éléments qui font le succès des caves ouvertes ont été repris: le terroir, les dégustations, mais aussi la rencontre avec les producteurs. Sans oublier un ticket unique donnant accès à toutes les animations et aux navettes. Le pass comprend aussi trois dégustations de vin et quatre portions de fromage ou de produits du terroir. Il est déjà disponible sur www.tchizz.ch et dans les offices de poste de toute la Suisse (gratuit jusqu’à 10 ans, rabais pour les ados, tarifs préférentiels jusqu’au 21 juillet).
Un souper de gala sera en outre proposé la veille, à la grande salle rénovée du Maréchal-Ferrant (L’Enclume), à Charmey. Des buffets successifs où les produits en dégustation le lendemain seront mis à l’honneur.
Si les organisateurs sont privés, ils peuvent compter sur le soutien des milieux touristiques du canton et de la région ainsi que des interprofessions du gruyère et du vacherin, de Swiss Cheese Marketing et des produits du terroir.
Présent hier en conférence de presse à Charmey, Pierre-Alain Morard, directeur de l’Union fribourgeoise du tourisme, apprécie ce projet qui s’inscrit bien, selon lui, dans la stratégie touristique du canton de Fribourg Vision 2030: «Tradition, terroir, gastronomie, bien-être, tous les ingrédients y sont… Sans parler de l’accord parfait entre vins et fromages.»
Selon ses concepteurs, Tchiiz! s’inscrit dans la durée: dès 2019, l’événement s’étendra à Fribourg et au Vully. Doté d’un budget de 70 000 francs, il ne parviendra pas d’emblée à l’équilibre, concède Eric.E. Straetmans, autre cofondateur: «C’est une année pilote. Nous assumons ce risque et n’avons donc pas d’attente en termes de fréquentation. Nous voulons avant tout nouer des partenariats. Semer pour récolter.» ■
www.tchiiz.ch